Murmures des villages engloutis

La Fabrique de territoires, collection

En librairie le 3 mai 2021

Murmures des villages engloutis, de Nauzenac à Ubaye, Carolina E. Santo

Durant l’été 2015, l’auteure a réalisé une longue marche depuis le site de Nauzenac en Haute-Corrèze jusqu’à celui d’Ubaye dans les Alpes-de-Haute-Provence, deux villages engloutis sous les eaux des retenues des grands barrages de l’Aigle et de Serre-Ponçon. Pendant un mois et demi, Carolina E. Santo a parcouru plus de 600 kilomètres à pied pour s’immerger pleinement, par la marche, dans le paysage environnant. Chemin faisant, elle a photographié le paysage et a écouté la centaine de témoignages enregistrés dans la vallée de la Dordogne par l’anthropologue Armelle Faure, afin de comprendre la vie de ces femmes, de ces hommes et de ces enfants qui ont grandi dans cette vallée où cinq barrages construits entre 1932 et 1957 ont submergé de nombreux bourgs et déplacé des centaines de familles.

Liés par leur destin, les deux villages partagent encore une coïncidence. Les anciens de Nauzenac et les anciens d’Ubaye se réunissent tous les 22 juillet au bord des retenues d’eau, à l’emplacement le plus proche de leur village submergé, pour célébrer Marie-Madeleine, sainte patronne des deux villages dont les chapelles furent également inondées lors de la mise en eau des barrages en 1945 et 1960.

Pour honorer cette occurrence votive, lier les destins des habitants d’ici et de là-bas, dont le sort a été commun, l’auteure, tout en marchant, en inscrivant son corps dans les paysages traversés, a porté la mémoire des anciens de la vallée de la Dordogne à ceux de la vallée de l’Ubaye. Dans l’exercice quotidien d’une écoute marchée, elle notait dans un carnet les passages des archives orales qui la marquaient, ainsi que les apparitions provoquées par la rencontre entre les paysages parcourus et les histoires entendues. Une fois arrivée en Ubaye, elle a offert ses écrits aux habitants.

Ce livre retrace l’expérimentation d’une territorialisation sensible, qui, par la relation intime tissée entre la mémoire, l’espace et la marche, a donné corps à la parole des anciens habitants des lieux, l’inscrivant ainsi dans le paysage traversé.

 


Extraits de l’ouvrage


Carolina E. Santo présente son livre


Revue de presse

Carolina E. Santo a été invitée dans l’émission Les Ecrivains du territoire pour venir parler de son livre et des villages engloutis aux côtés d’Armelle Faure et de Jean-François Escapil-Inchauspe. Une émission à écouter ici

 

 

 


Présentation

Téléchargez la présentation du livre


Pour acheter l’ouvrage, rendez-vous en boutique